Histoire de la fondation


La Congrégation a été fondée en 1851 à Bellemagny en Alsace par l'Abbé Joseph Aloyse FALLER, Curé de Saint Cosme dont faisait partie Bellemagny. Il fut guidé par la pensée que les sœurs vivent selon l'Esprit de la grande famille bénédictine et que leur vocation particulière soit l'Adoration perpétuelle du Très saint Sacrement. Après avoir tenté une fondation religieuse, avec des jeunes gens, qu'il destinait au sacerdoce, son projet échoua par suite de difficultés financières.

 

Joseph Aloyse FALLER envisagea alors la fondation d'une Congrégation féminine, vouée à l'Adoration et à la réparation. Celle-ci a obtenu l'approbation ecclésiastique en 1851.

L'Abbe Faller rédigea une Règle inspirée de celle de Saint Benoît, qui reçut en 1862, l'approbation ecclésiastique du vicaire général de Strasbourg.

 

En 1956 le désir du Fondateur de créer un couvent selon la Règle de saint Benoît trouva enfin sa parfaite réalisation par l’agrégation juridique à la Confédération Bénédictine, approuvée par l’Abbe Primat Kälin. Depuis lors, la Congrégation s’appelait : « LES BENEDICTINES ADORATRICES DE BELLEMAGNY ».


 Pour l'initiation à la spiritualité bénédictine de l'Adoration Perpétuelle le fondateur envoya une des postulantes au monastère  des Sœurs des Bénédictines du Saint Sacrément à Saint Nicolas du Port près de Nancy, pour y être formées et imprégnées de l'esprit de Saint Benoît, dans l'amour de la très Sainte Eucharistie. Le nombre des Sœurs augmenta rapidement. Les religieuses se consacraient à la tache primordiale de l'instruction et de l'éducation de la jeunesse.

 

 

Actuellement


BELLEMAGNY
1851 En France en Alsace, dans le Haut -Rhin se trouve le couvent de  Bellemagny, berceau de notre Congrégation. La Maison Mère de la Congrégation et de la Province Française. Elle a comme Maison fille Dijon.

COMMUNAUTE de DIJON

WIENNE
1903 En Autriche, à Wien, la fondation fut instaurée 
 suite à la demande de l'office 
 de bienfaisance d'Autriche. Elle est la Maison Mère de la province 
Autrichienne et a comme Maison
 fille à Vienne même Molitorgasse
.
NEUSTIFT
1921 En Allemagne, dans la région Bavaroise.
C'est une fondation providentielle après 
 la 1ère guerre mondiale. 
C'est la Maison provinciale de la province allemande, qui a deux maisons filles: la communauté de Fürstenzell et celle de Neustift bei Passau.
 
Plan d'accèsContact